L'École d'Art et toi

Interview de Cathy Lee, ancienne étudiante du programme d'échange MCU - EPAC

Cliquez sur les images pour agrandir

École d'art avec programmes d'études à l'étranger

L'EPAC a une longue histoire de collaboration internationale et les étudiants ont pu étudier et travailler à l'étranger dans le cadre de programmes d'échange à travers le monde. 

 

Cathy Lee était une étudiante de Ming Chun University(MCU) à Taipei, et dans le cadre d’une collaboration entre EPAC et MCU , elle est venue étudier une année à l’EPAC. 

 

Voici, 5 leçons qu’elle a tiré de son expérience suisse et qu’elle vous confie :  

1. L’enseignement dans une école d’art Suisse peut être exactement ce dont vous avez besoin

J'ai choisi EPAC en raison de l'accent mis sur les beaux-arts, l'illustration et le Game art. Le programme est plus adapté aux artistes, avec plus de peinture et de travail de projets avec le monde réel. Mon projet personnel est un livre dont l'histoire raconte la façon dont les gens grandissent et oublient leurs rêves.

 

2. Vivre dans un pays et une culture différente ne sera pas ce que vous imaginez. 

J'ai toujours voulu partir à l'étranger depuis que j'étais au lycée. J'ai eu le bug pour voyager de ma famille et j'ai apprécié chaque endroit que j'ai visité. C’est probablement la raison pour laquelle je n’ai pas eu peur de quitter Taiwan et de venir en Suisse parce que j’ai toujours voulu vivre quelque chose de différent.

 

Contactez-nous pour découvrir plus!

 

3. Étudier à l’étranger vous apportera de nouvelles expériences. 

C'était génial de pouvoir avoir du temps pour moi et de décider quoi faire. J'ai plus d'indépendance maintenant qu'en tant qu'étudiante à Taipei bien que cela puisse être difficile au début. Le week-end, j'ai pu voyager dans des villes de Suisse, notamment Lausanne, Montreux, Vevey et Berne et dans d'autres pays; L'Allemagne, la Slovénie, la Croatie, l'Autriche mais aussi l'Italie et la France qui sont tout les deux si proches.

 

4. Étudier à l'étranger aide à développer les compétences organisation-nelles et professionnelles. 

Si vous voulez voyager, j'ai un conseil: faites une liste des choses à faire et planifiez à l'avance. Assurez-vous de vérifier également les détails. De cette façon, vous économiserez de l'argent et éviterez les mauvaises surprises. Lors d'un voyage en train, je me suis retrouvée sur un siège toute la nuit quand j'ai pensé que j'avais réservé une cabine couchette. Ce ne fut pas une bonne nuit de sommeil...

 

5. Étudier à l'étranger vous aide à prendre le contrôle de votre avenir

Sur le plan personnel, je suis plus confiante, plus indépendante et je sais mieux prendre soin de moi que d’autres personnes de mon âge. Professionnellement, j'ai appris une nouvelle langue et comment m'adapter à une nouvelle culture. Je sais aussi ce que je veux pour l'avenir. À court terme, ce sera un stage ou un emploi pour m'aider à acquérir de l'expérience et à utiliser ce que j'ai développé en étudiant dans une école d'art suisse. À Taïwan, vos relations sont la chose la plus importante mais ici, j'ai appris que cela ne suffit pas et que vous devez montrer ce que vous pouvez faire. En Suisse, les gens se soucient moins de votre parcours et de ce que vous pouvez faire et apporter au travail ou sur le campus.

 

Est-ce que cela vous donne envie d’aller étudier à l’étranger ou à l’EPAC ? N’hésitez pas à nous contacter en cliquant sur: contact

+41 (0)27 744 31 26

Route du Village 39

1907 Saxon (VS)

EABHES EPAC
logo_fr.gif

© EPAC, Valais, Suisse